Culture

L'histoire du Skateboard

Le skateboard est incontournable au quotidien. Dans les rues, sur nos écrans, dans nos vies, ses roulettes ont influencés jusqu’à notre manière de nous habiller. De jouet pour enfants des quartiers pauvres à discipline olympique, voici l’histoire folle d’une planche à roulettes qui marque son empreinte dans la pop culture.

Années 50-60 : Apparition et démocratisation du skate

Dans les années 30, des enfants jouent avec des « patinettes », planches à roulettes fabriquées de bric et de broc, dans des quartiers modestes états-uniens. Sur les plages, en Californie, la grande mode des années 50 est au surf. Quand la météo ne le permet pas, les surfeurs commencent à s’entrainer sur des planches à roulettes., appelées « roll surf » C’est la naissance du sidewalk surfboard !

En 1956, l’entreprise Humco commercialise les premiers skateboards industriels. Le skateboard, composé de bois et de roulettes en métal, devient disponible partout. L’engouement est immédiat. La première compétition de skateboard a lieu en Californie en 1963. Cette même année, le skate part à la conquête de l’Europe. Deux ans plus tard, les premières compétitions françaises ont lieu !

70's

Skaters

Photographie de Hugh Holland

A partir de 1965, tout se bouscule ! Les petits comme les grands s’arrachent cette tendance et les innovations se multiplient. Larry Stevensson invente le « kicktail » en 1969, une modification de la planche ouvrant la voie à de nombreuses possibilités de figures. Le skateboard intrigue aussi l’industrie du textile, qui voit dans ce sport l’émergence d’une tendance vestimentaire adaptée à la pratique sportive. Van’s se lance en 1966, créant des baskets spécialement pour les skaters, suivi de près par Converse. La culture skate est lancée.

En 1976

Sidewalk surfer

Photographie de Hugh Holland à Huntington Beach

Années 70-80 : Déclin et spécialisation de la discipline

Après son essor fulgurant des années 60, le skateboard passe de mode dans les années 70. Le public trouve ce sport trop difficile et s’en désintéresse. Cependant les passionnés s’accrochent et les améliorations du skate se multiplient. 

En 1973 le californien Frank Nasworthy créé la roue en polyuréthane (ou Uréthane). Cette roue, faite de plastique et non plus de métal révolutionne le skate. Elle absorbe les vibrations, améliore l’adhérence et la maniabilité de la planche. En parallèle les trucks orientables sont commercialisés  par Bennett et Tracker. Le skateboard moderne était né. Les pratiques du skate se diversifient et se spécialisent. Après le sidewalk surfboard, le slalom, le downhill (descente) et les sauts se développent. Le « Ollie », est créé en 1978 par Alan Gelfand, suivi en 81 par le « ollie flat » (sur plat). Les premiers skateparks font leur apparition aux quatre coins de l’Amérique et de l’Europe. Le skate est reconnu comme un sport par le Ministère Français des Sports en 1974, et 27 skateparks sont créés de 1974 à 1978. Malgré ces différentes évolutions, la pratique du skate se rapproche de la culture underground. Il est pratiqué en petits groupes confidentiels à travers les villes. L’industrie généraliste du skate s’effondre et les petites entreprises spécialisées se développent. 

Le skate sur rampe avait pris de l’essor début 70’s avec des skaters emblématiques tels que Colin McKay et Tony Hawk, mais la tendance est très vite dépassée par le street. Ses atouts ? Pas besoin de se bricoler une rampe, la rue en elle-même est un terrain de jeu !

En 1973

Frank Nasworthy, californien créé la roue en polyuréthane.

Nasworthy a déménagé dans le sud de la Californie en 1971 pour surfer et a remarqué que les enfants essayaient de faire de la planche à roulettes lorsque le surf était en baisse. Il a investi 700 dollars, qu'il avait accumulés en travaillant dans un restaurant, et a formé la Cadillac Wheels Company (en raison de leur conduite en douceur).

Années 90-2000 : Regain d’intérêt et de popularité

À l’aube du 21 siècle, le skate s’ancre profondément dans la culture populaire et devient un phénomène global. En 1995, la création des X Games médiatise internationalement le skateboard  et ses disciplines. Dans cette compétition bi-annuelle de sports extrêmes, le skate est présent sur  des épreuves phares avec de la Vert et du Street. Le skate devient un sport de plus en plus technique. De nouveaux tricks apparaissent en masse, se propageant de skatepark en skatepark et par les magazines spécialisés. Le skate et sa culture se démocratise et se retrouve à la télé, dans les boutiques spécialisées, et la construction de skateparks reprend. Avec l’arrivée d’internet les échanges de techniques et les discussions autour du matériel s’intensifient. Le skateboard, auparavant destiné aux classes aisées à modestes, devient  accessible à tous. La culture skate s’infiltre dans la mode. Le nombre de commerces spécialisés explose, le streetwear s’empare de la tendance et les codes vestimentaires propres aux skateurs. Les partenariats entre skateurs professionnels et marques se multiplient. 

Années 2010 : un sport présent partout

Début 2010, la culture blog fait son grand boom. Des communautés numériques se construisent  et deviennent des lieux d’échanges très actifs. En ligne, les blogs et forums fleurissent, les conseils abondent et les vidéos de passionnés foisonnent. 

Depuis 2016, le skateboard a reçu la consécration ultime de tous les sports. Il fait maintenant  partie des sports sélectionnés pour les Jeux Olympiques. Les premières épreuves de skateboard auront lieux aux prochains Jeux de Tokyo. Les formes de skates varient tout comment les personnes le pratiquant. D’une population majoritairement jeune et masculine, elle se diversifie en suscitant l’intérêt des trentenaires / quarantenaires et des femmes. D’activité sportive fun, le skate devient également un moyen de se déplacer en ville. Les skateboards électriques commercialisés ces dernières années confirment cette tendance.

70 ans après son apparition

Le skateboard est plus présent et varié que jamais!

Venez vous initier, progresser et vous perfectionner, notre moniteur diplômé saura s’adapter à votre niveau ! Nous vous proposons des cours particuliers ou en groupes, du lundi au dimanche ! Contactez nous pour mettre en place un cours ponctuel ou régulier !

Venez-vous initier!